LSL : les résultats de la J5

En attendant le match du Paris Saint-Germain Handball, qui clôturera la 5ème journée de Lidl StarLigue, ce jeudi, à Orléans, face à Saran, découvrez les résultats de mercredi soir.

Cesson – Montpellier : 23-28

Très en forme en ce début de saison, l’effectif héraultais a enchaîné avec un cinquième succès en autant de rencontres sur le parquet de Cesson. Dominateurs d’entrée de jeu (17’ : 7-11), les hommes de Patrice Canayer n’ont laissé aucune chance, dans le premier acte, à une formation bretonne, en manque de point depuis le début de l’exercice (12-17 à la pause). Malgré un sursaut d’orgueil à la reprise, grâce notamment à l’une des deux réalisations d’Arber Qerimi (40’ : 21-20), l’euphorie a été de courte durée. Ayem Toumi (6 buts), et ses coéquipiers ont rapidement repris le dessus (23-28), et s’installent provisoirement seuls aux commandes du championnat.

Dunkerque – Nantes : 30-22

Après un départ tonitruant, le vice-champion de France en titre, Nantes, semble marquer le pas depuis une semaine. Déjà battu dans sa Trocardière lors de la dernière journée face à Montpellier (30-27), il n’a pas su renouer avec la victoire à Dunkerque. En effet, le duel de buteurs, entre Baptiste Butto, côté dunkerquois, et Nicolas Tournat, pour le H (6 buts chacun à 100% de réussite), a finalement tourné à l’avantage du Nordiste. Devant au score pendant une grande partie de la rencontre (30’ : 16-10), l’USDK confirme ainsi sa très bonne entame en Lidl StarLigue (30-22), et pointe à la 5ème place du classement.

Ivry – Massy : 24-24

Après trois défaites consécutives pour fêter son retour dans l’élite, Massy reste sur une série de deux rencontres sans revers. Les joueurs de Tarik Hayatoune n’ont pas eu besoin d’aller bien loin pour chercher un point, puisqu’ils se rendaient mercredi soir, chez une autre formation francilienne : Ivry. Cependant, si le résultat peut paraître positif, la physionomie fera nourrir quelques regrets aux Massicois. Ils menaient d’ailleurs de trois longueurs au repos (12-15) et entrevoyaient encore la victoire dans les 10 dernières minutes (50’ : 21-23). Mais une réalisation d’Oussama Hosni dans les ultimes secondes a remis les compteurs à zéro (24-24). Les deux équipes s’éloignent ainsi de la zone rouge.

Toulouse – Tremblay : 31-29

Ça va en revanche moins bien pour une autre écurie d’Ile-de-France. Après 5 journées, Tremblay n’a toujours pas débloqué son compteur en Lidl StarLigue. Pourtant, Samuel Honrubia et ses partenaires ne sont jamais loin de réussir un joli coup. Cette fois, c’est après un véritable mano à mano que les Jaune et Noir ont cédé, à Toulouse. L’ancien ailier parisien a notamment donné un avantage conséquent à son équipe durant la première période (17’ : 7-10). Une tendance que le Fenix a inversée juste avant le repos (14-13). Au cours des 30 dernières minutes, le 6 sur 9 de Rafak Przybylski a finalement suffit à offrir la victoire à l’effectif de Phillipe Gardent (31-29). Ce dernier remonte à la 7ème place.

Saint-Raphaël – Nîmes : 31-35

D’un côté Saint-Raphaël voulait se relancer à domicile, après deux défaites de rang. De l’autre, Nîmes souhaitait confirmer son bon début de saison, où seul le MHB lui a pris des points. Un derby qui a souri à la Green Team. Ce succès est plutôt logique, puisque les visiteurs ont semblé avoir l’emprise sur le jeu pendant une longue partie du match, à l’image d’un Mohammad Hisham Sanad à 10 buts. Les 6 réalisations de Daniel Sarmiento (100% de réussite) et d’Adrien Dipanda n’ont pas suffi à changer la donne, et les Nîmois ont quitté le Palais des Sports Jean-François Krakowski avec deux points de plus dans la besace. Ils figurent au pied du podium, alors que le SRVHB ne décolle pas.

Aix – Chambéry : 29-28

L’événement de la soirée avait lieu du côté d’Aix-en-Provence, où le club inaugurait son Arena. Pour l’occasion, le PAUC recevait la lanterne rouge, Chambéry. L’avantage a longtemps fait le yoyo et aucune des équipes n’a réussi à se détacher durant les 50 premières minutes. Les hommes de Jérôme Fernandez sont finalement parvenus à faire la différence en quelques instants, grâce à un Mohamed Mamdouh très adroit (9 sur 10). Un avantage d’un but (29-28), qui n’aurait pas été suffisant, si Quentin Minel avait trouvé la lucarne de Joze Baznik, sur un ultime jet franc tenté depuis son propre camp. Une affiche prometteuse pour une première dans la nouvelle enceinte aixoise.

Pour rappel, la rencontre des Rouge et Bleu face à Saran, sera diffusée en direct sur beIN SPORTS 1 à 20h45. Vous pourrez également la suivre sur nos réseaux sociaux !