Un combat remporté à l’expérience !

Dimanche après-midi, le Paris Saint-Germain Handball affrontait Celje, à l’occasion de la 11ème journée de la Velux EHF Champions League. Notre club, parfois bousculé, a ramené deux points précieux de Slovénie (26-31).

Bien remis en jambes par leur succès décroché en milieu de semaine sur le parquet d’Ajaccio (17-42), les Rouge et Bleu rentrent très bien dans la partie. Défensivement costauds, offensivement efficaces, ils creusent l’écart à mesure que les minutes s’égrènent (4’ : 1-3). La relation base arrière-pivots, marche à merveille : que ce soit Jesper Nielsen (6’ : 2-3), ou Luka Karabatic (12’ : 6-10), les deux géants parisiens, bien servis par leurs coéquipiers, font mouche.

Un combat remporté à l’expérience !

L’avantage du leader de la poule B est désormais devenu important (15’ : 7-12), et son maître à jouer, Nikola Karabatic, tient à ce que la logique soit encore un peu plus respectée. L’international français, une nouvelle fois nommé pour devenir Meilleur Joueur du Monde, fait preuve de réalisme en marquant de diverses manières, de la lucarne opposée (19’ : 9-13), au but sur contre-attaque, après une nouvelle parade de Rodrigo Corrales (23’ : 9-16). Malgré un sursaut slovène en fin de première période, c’est bien le club de la capitale qui mène au repos (13-17).

Un combat remporté à l’expérience !

A la reprise, si la cible n’est plus aussi souvent trouvée, les hommes de Zvonimir Serdarusic peuvent s’appuyer sur une arrière-garde de confiance pour maintenir l’écart. En particulier sur Rodrigo, qui écœure un à un les attaquants adverses (33’ : 13-17). Le néo-champion d’Europe peut aussi compter sur ses six défenseurs, à l’image de Niko, auteur d’une belle interception, qui permet à Sander Sagosen de marquer sur le contre (40’ : 15-20), ou sur Luka Stepancic, qui empêche, en se jetant, un tir lointain de rentrer dans la cage vide (43’ : 16-20).

Un combat remporté à l’expérience !

Les temps forts et faibles se succèdent dans une partie, qui n’a visiblement pas encore décidé de désigner son vainqueur. Uwe Gensheimer donne quelques indications, en réalisant une sublime roucoulette (48’ : 19-23). Mais ce n’est pas encore assez pour se mettre définitivement à l’abri. La formation de Branko Tamse, bien emmenée par un Borut Mackovsek efficace, relance le suspens à l’approche du money-time (55’ : 23-26). Finalement, l’expérience de Nikola Karabatic (58’ : 25-30) et de Daniel Narcisse, parle en faveur des Parisiens, qui s’imposent (26-31).

Un combat remporté à l’expérience !

Face à une belle équipe de Celje, qui a une nouvelle fois chèrement vendu sa peau, le Paris Saint-Germain Handball fait donc le plein de points et confirme son statut de leader du groupe B de la compétition. Un rang que les Rouge et Bleu pourront définitivement assuré la semaine prochaine, face à Flensbourg, en s'imposant contre leurs dauphin.

Les buteurs parisiens :

Uwe Gensheimer (7), Nikola Karabati (5), Luka Karabatic (4), Luka Stepancic, Luc Abalo (3), Daniel Narcisse, Jesper Nielsen (2), Sander Sagosen, Benoît Kounkoud, Nedim Remili (1).

Le gardien parisien :

Rodrigo Corrales : 13 sur 39 (33%)

(Crédits : PSG)