Adrien Rabiot : «Avoir un mental d'acier»

Joueur le plus utilisé cette saison par Unai Emery (avec Cavani, 33 matches), Adrien Rabiot évoque pour PSG.FR le choc à venir face au Real Madrid en 8e de finale de l'UEFA Champions League.

Adrien, le choc face au Real approche. Que retiens-tu de la dernière confrontation face aux Madrilènes ?
«Ce match à Madrid il y a 2 ans reste un super souvenir pour moi, malgré la défaite. On avait perdu 1-0 mais dans le contenu on avait fait un très gros match. On avait pris beaucoup de plaisir à jouer ce match. C'était un de nos meilleurs matches de la saison sur un plan footballistique. Je suis entré en cours de match pour remplacer Verratti qui est sorti blessé. Le contexte était très compliqué à la base, mais tout s'est très bien passé. J'ai pris beaucoup de plaisir aussi à jouer dans ce stade. On a pas eu l'occasion d'y retourner depuis, donc on est très impatients d'y être et on sait que ce sera un grand match.»

Adrien Rabiot : «Avoir un mental d'acier»

Paris méritait mieux qu'une défaite ce jour là...
«On ne méritait pas de perdre. On avait montré beaucoup de belles choses, on était arrivé à bouger le Real chez eux, ce qui n'est pas donné à tout le monde. On s'était crée beaucoup d'occasions, on avait été sérieux, on avait produit un beau football... on avait montré ce jour là qu'il fallait compter sur Paris sur la scène européenne.»

Sens-tu ton équipe mieux armée cette saison pour répondre au défi de la Champions League ?
«Nous sommes mieux armés dans le sens où le club a recruté encore plus de très grands joueurs. Mais il y aussi une dimension psychologique importante lors de ces rencontres là. On sait que c'est une compétition très différente du championnat ou des Coupes nationales, et c'est valable pour les deux équipes. On se doit de les aborder différemment, la pression est différente aussi. Le travail, le talent, ça compte bien sûr, mais il faut aussi avoir un mental d'acier pour aller chercher la victoire lors de ces matches de Champions League. C'est sans doute cela qui nous a fait défaut lors des saisons précédentes. Il faudra être bien préparé psychologiquement.»

Adrien Rabiot : «Avoir un mental d'acier»

Tu es le deuxième joueur le plus utilisé cette saison derrière Edi Cavani...
«C'est une preuve que le coach compte sur moi. Il pense que je suis important pour le groupe et que je suis performant sur le terrain. Si je ne l'étais pas, je ne jouerais sans doute pas autant. Et j'en suis très heureux. Pour moi, c'est une belle réussite de m'imposer dans cette grande équipe et de jouer autant.»

As-tu l'impression d'avoir franchi un cap cette année ?
«J'ai le sentiment de franchir un cap chaque saison. Mais surtout, j'ai l'impression d'être constant dans mes performances, et c'est ça que je recherche en priorité, et cette saison encore plus que la saison dernière. Le but d'un joueur, et de chaque personne en général, est de grandir, d'évoluer positivement, et de chercher à progresser. C'est ce que je recherche en tout cas, et c'est ce que le Paris Saint-Germain m'apporte.»