Idéal avant le Real

Porté par un Neymar Jr omniprésent à Toulouse (1-0), Paris s’est offert son 4e succès d’affilée à l’extérieur. Souverains en L1, place désormais au challenge européen pour les Parisiens !  

LE FILM DU MATCH : PARIS VOYAGE EN PREMIÈRE CLASSE !
On le qualifiait de « match d’avant ». A 4 jours du grand soir à Bernabeu, le leader parisien était donc mis au défi toulousain. Dans un Stadium à guichets fermés, et donc survitaminé.
Lui aussi très régulièrement stimulé par ces confrontations face au PSG, Lafont va rapidement donner le ton, en détournant miraculeusement un tacle glissé de Kimpembe (5e). Le ballon vit dans cette entame, et si Paris applique sa traditionnelle confiscation (75% dans le premier quart d’heure), le TFC se distingue par projections, à l’image de cette tête de Sanogo, captée par Areola (13e). Pour sa deuxième titularisation de rang, Lass’ opère souvent comme rampe de lancement, histoire de casser les lignes pour trouver Mbappé ou Neymar Jr, les deux acteurs majeurs de cette première période… avec l’inévitable Lafont. A la parade devant Kylian (26e), le portier des Violets récidive ensuite d’un réflexe du pied, à bout portant devant Ney (39e) ! Les assauts se multiplient, la pression s’intensifie, et sur une merveille de corner rentrant de Di Maria, le ballon est détourné du bout des gants sur sa transversale par qui vous savez (45e +1) ! Jusqu’au bout du temps additionnel, Toulouse aura suffoqué, mais surtout compté sur un dernier rempart ultra inspiré.

Idéal avant le Real

On l’avait constaté à l’aller, Neymar Jr voit la vie en rose face aux Toulousains. A l’heure de jeu, 50% des tentatives parisiennes sont labellisées « Ney » (6 tirs sur 12) et après avoir frôlé le poteau gauche (54e), le magicien rase la lucarne sur un maitre coup-franc (61e). Et quand on ajoute la persévérance aux fulgurances, cela finit inévitablement par payer… Sur un renversement de Di Maria, Neymar Jr côté gauche feinte, se déhanche, puis déclenche et trouve cette fois la faille (0-1, 68e) ! Insaisissable, le Brésilien récite ses gammes mais trouve successivement le poteau (78e) puis… la transversale (79e) ! Qu’importe, car même quand la chance le fuit, cela suffit. Et à l’arrivée c’est Paris qui sourit !

Idéal avant le Real

L’IMAGE : NEYMAR JR SUR SES STANDARDS !
A 96 heures d’un match évènement, le numéro 10 parisien a pris son élan ! Et surtout confirmé une nouvelle fois l’étendue de son immense talent. Après l’heure de jeu, Ney a littéralement marché sur l’eau, avec un but en solo (68e), suivis d’un poteau (78e) et d’une transversale (80e) en 2 minutes chrono ! S’il a frisé le triplé, il a surtout encore amélioré ses stats démesurées : le voilà qui culmine à 19 buts en L1 et surtout impliqué sur 30 réalisations en… 18 apparitions en championnat. Etourdissant !

Idéal avant le Real

LES ENSEIGNEMENTS :
En tournée hivernale, Paris poursuit son rythme infernal, en s’adjugeant son 4e succès en 11 jours à l’extérieur, toutes compétitions confondues ! Surtout avec sa 21e victoire en 25 épisodes de L1, le PSG affiche une cadence de futur champion en puissance (provisoirement 13 points d’avance) ! Quant au prochain rendez-vous à Madrid, pas besoin d’un énième teaser, car on sait que d’ici mercredi tous les Parisiens vont décompter les heures… Amoureux du beau jeu, réservez votre Saint-Valentin !