Nasser Al-Khelaïfi : «Déçu du résultat»

Quelques minutes après le coup de sifflet final, Nasser Al-Khelaïfi, Unai Emery, Marquinhos, Julian Draxler et Adrien Rabiot sont revenus sur la défaite 3-1 du Paris Saint-Germain face au Bayern Munich, ce mardi 5 décembre à l'Allianz Arena.

Nasser Al-Khelaïfi (Président du Paris Saint-Germain)
« On n’a pas joué en première mi-temps. On n’était pas entré sur le terrain. Je suis très déçu du résultat et de la qualité du jeu en première mi-temps. C’était mieux en deuxième mi-temps mais pas suffisant pour gagner ou, au minimum, faire match nul. L’objectif était de gagner le match. On a une grande équipe et de grands joueurs. On ne vient pas ici pour perdre 3-1. J’espère que cette défaite va aider l’équipe dans cette Champions League. Il est très important de se réveiller maintenant, il n’est pas trop tard. On termine en tête du groupe mais perdre 3-1 contre le Bayern n’était pas notre objectif. Le tirage ? Pour moi, honnêtement, je suis très optimiste pour le futur. On n’a pas tout donné pour gagner le match. On termine premier. Il y a des grands clubs qui termineront deuxièmes. Si l'on est prêt, on peut jouer contre n’importe quelle grande équipe. Le plus important est de mieux se préparer et réfléchir sur cette leçon. »

Unai Emery (Entraîneur du Paris Saint-Germain)
« Nous ne sommes pas contents du match de perdre aujourd’hui. Mais, sur le terrain, l’équipe ne méritait pas de perdre. Elle s'est créée des occasions en première période. Il y a eu deux occasions nettes. Nous avons concédé deux occasions, et ils ont marqué deux buts. A la pause, j’étais tranquille et j’ai dit aux joueurs de maintenir ce rythme, et que l’on devait se créer un peu plus d’occasions. On était bien. Il fallait resserrer les lignes défensives. Je n’étais pas inquiet. On s’est dit qu’il fallait s’améliorer collectivement mais que l’équipe était bien placée, que l’on pouvait continuer à progresser et qu’il fallait rester tranquille. Aujourd’hui, le premier objectif était de gagner. Si nous n’avons pas pu y parvenir, nous avons malgré tout gardé cette première place. »

Marquinhos (Défenseur du Paris Saint-Germain)
« L’équipe a montré de la maturité, même dans la difficulté et dans la douleur. On a réussi à rester concentré jusqu’au bout. L’objectif est atteint, malgré la manière. En face, il y avait une équipe très motivée pour prendre la première place. On la voulait aussi, on a montré de l’envie. C’était un match très difficile, qui s’est joué sur des détails. On a encaissé deux buts en première période, sans concrétiser nos occasions. On est revenu mieux en deuxième, et le but nous a redonné un petit peu de force. Ce soir, il faut garder le positif et retenir le travail effectué lors de cette phase de groupes. Il nous reste beaucoup de travail pour la suite de la saison. »

Julian Draxler (Milieu de terrain du Paris Saint-Germain)
« Le Bayern a fait un bon travail. Ce n’était pas si mauvais, mais on doit faire mieux que cela. On l'a vu en deuxième période. Pour faire un bon résultat ici, il faut jouer 90 minutes. Aujourd’hui, on en a joué seulement 45 minutes. L’objectif était de terminer premier. On n’est pas satisfait du résultat mais, le grand objectif, on l’a obtenu. A la pause, on a parlé de ce que l’on pouvait améliorer au niveau de la tactique. C’était mieux ensuite. On est un peu triste du résultat, mais on apprend pour le prochain tour. Pour les huitièmes, toutes les équipes seront bonnes. Nous sommes confiants. Nous pouvons nous hisser au niveau de n’importe quelle équipe. »

Adrien Rabiot (Milieu de terrain du Paris Saint-Germain)
« On a été trop individualistes, je pense. On n’a pas assez joué en équipe. Les quelques fois où on a fait tourner le ballon, on a été dangereux, on s’est créé des occasions. On aurait pu marquer plus mais on n’a pas été très efficace. Dès l’instant où l'on compte trop sur les individualités, on n’y arrive pas. On a une équipe avec des bons joueurs et, collectivement, on joue bien ensemble. Contre ces équipes-là, c’est comme cela qu’il faut jouer. Quand on essaye de passer tout seul, cela ne marche pas. Cela va nous servir pour la suite. On est premier alors on est content. On aurait aimé faire une meilleure performance ici. L’objectif principal est atteint et pour la prochaine phase, on verra. Il y a du travail à faire car, sur ces matches-là, on doit être beaucoup mieux. C’est une bonne leçon. On a aussi fait de bonnes choses. Dès que l'on combine, on y arrive. Il faut se servir de cela. » au micro de beIN SPORTS 1